Par Christiane LECLAIRE, ostéopathe D.O

 

La sage-femme et l’ostéopathe travaillent fréquemment en collaboration auprès de leurs patientes, afin d’améliorer leur confort, minorer leurs douleurs, favoriser la mécanique obstétricale ou encore permettre d’optimiser la rééducation périnéale. Afin de proposer une orientation ostéopathique dans le champ périnéal, il peut paraître intéressant de  appeler les facteurs d’évolution et de contraintes influençant la dynamique du périnée.

L’ÉVOLUTION HUMAINE

La bipédie propre au développement de notre espèce a transformé le bassin, le périnée constituant un plan de soutien fortement influencé par les pressions descendantes: respiration, accouchement, port de charges … La verticalité est également à l’origine de l’apparition puis de l’augmentation des courbures vertébrales telles que la lordose lombaire organisant des pressions vers la paroi abdominale et le plancher pelvien. Cette courbure répond à la concavité, variable selon les individus, du sacrum et du coccyx. L’anatomie du bassin s’est par ailleurs adaptée à l’augmentation du volume de l’encéphale du foetus, compliquant la mécanique obstétricale et socialisant l’accouchement au sein de l’espèce humaine.

Cet article a été publié dans son intégralité dans  in Profession Sage-Femme, novembre 2013, n°200, 28-31.
Tagged with →  
Share →